CONSCIENCE SUR NOTRE RELATION AVEC LES ANIMAUX

Le vivant et son droit de vivre

Il me tient fort à coeur d’exprimer que les animaux, comme ils sont traités de nos jours, ont plus que besoin d’un intérêt important de notre part, et suite à mes expériences et ressentis, j’agis en étant une voix pour certains d’entre eux.

Sans rentrer dans le débat, faut-il manger de la viande ou pas? Pour ma part le choix est fait depuis plusieurs années, pour des raisons qui me sont propres, la première fût une question d’éthique.

Je me suis dis un jour « je continuerai à manger de la chaire animale lorsque je pourrais moi-même lui enlever la Vie. »

Cependant, à travers cet article, j’invite la majorité des humains à prendre conscience des conséquences de cette forme de consommation et de ce qu’elle engendre, car même si nous traitons bien les animaux dit « domestiques », que nous ne mangeons pas, en consommer d’autres nous rend acteur et responsable de ce qu’ils subissent.
Contrairement à ce que bon nombre de personnes pensent, les animaux ne sont pas sur terre pour être « utilisés » , ni « exploités » mais pour vivre leur vie, leurs propres expériences, ils savent tout autant que nous, apprécier les simples plaisirs comme s’exposer au soleil, se rouler dans l’herbe ou sur un canapé ou bien simplement prendre plaisir à manger leur nourriture végétale.
Tout comme nous, ils aiment la Vie!

A ce jour, il est bien démontré, suites à des études scientifiques, (certifiées depuis 2012), que les animaux sont des Êtres conscients et sensibles, je me permets d’ajouter que tout ce qui est vivant l’est! A savoir tous les végétaux et minéraux, ceci devient évident, à travers notre propre Conscience et sensibilité.

Juste quelques constats d’études faites sur le corps humain et sa capacité à assimiler la matière « carnée »:

  • L’anatomie du corps humain et sa physiologie sont non carnivores: les dents, tubes digestifs, organes de la digestion, enzymes digestifs, sucs digestifs, flore intestinale, salive, ne sont pas conçues pour digérer la viande.
  • Les animaux ont un tube digestif court, leur permettant d’évacuer plus vite que nous, humain.
    Car en effet, par la digestion des produits carnés, la digestion produit de l’acide urique (très mauvais pour le corps humain, comme tout ce qui est acidifiant) et les animaux (carnivores), eux, sécrètent un enzyme nommé « l’uricase », qui permet de le métaboliser.
  • Il y a, dans la conscience collective des personnes omnivores, une « phobie » du manque de protéines, supposant une nutrition sans viande, alors que les protéines se trouvent dans une multitudes d’aliments, ce sont des protéines sans toxines, bien plus assimilables par l’organisme (scientifiquement prouvé) et, de plus, nous n’avons pas tant besoin que ça de protéines, nous en sommes d’ailleurs bien trop « gavés », et manquons cruellement de nourriture crue et vivante, faite de nutriments, vitamines etc (mais c’est un autre sujet..)
  • Quelques études et des cas bien concrets de l’influence pas très valorisante de la viande sur notre santé:

    http://www.isfoundation.com/fr/news/les-scientifiques-reconnaissent-que-les-animaux-aussi-sont-conscients

    Et d’ailleurs..

    Pourquoi avoir un coeur pour un animal et un estomac pour un autre?

    Quelques chiffres:

    Pour ceux qui se questionnent au sujet de la transition alimentaire

    Les animaux, leurs droits, le Respect et la Reconnaissance qu’ils méritent

    Il n’y a pas de mal ou de bien à consommer de la viande, mais si seulement, à chaque fois que nous en consommions nous éprouvions un minimum de gratitude et de reconnaissance envers l’Etre d’où provient cette chair, sachant que sa vie a été enlevée pour que celle-ci devienne notre nourriture, cela permettrait de leur accorder le respect qu’ils méritent et de vivre hors d’un schéma de pensée que l’animal est une « chose » et qu’il est là seulement pour être consommé.

    Si ce n’est pas le cas, pourquoi, en occident, sommes nous choqués de voir des élevages de chiens dans les pays Asiatiques? Une brochette de Labrador pure race nous fait-t-elle envie? Quelle différence dans leur regard, entre une vache, un chien, un cochon, un agneau, une chèvre, un cheval, un être humain ..? Personnellement, j’ai beau chercher, je n’en vois pas.
    J’ose l’exprimer car c’est une Réalité, et à ce jour, peu d’entre nous ose la voir en face, et le simple plaisir gustatif et du contenu de l’assiette baisse le rideau sur 100 milliards d’animaux tués chaque année!
    Cela représente environ 1500 abattages à la seconde..! Combien connaissent ces chiffres?
    Mais le pire, c’est de de quelle façon..!?
    Nous infligeons une souffrance aux animaux, non pas seulement en leur donnant la mort, mais dans les conditions dans lesquelles ils sont élevés, transportés, puis mis à mort, pour tout ce qui concerne, en majeure partie, l’élevage industriel.

    De nos jours, rester dans l’ignorance avec l’accès à la diversité des informations n’est pas une malchance, ni une fatalité mais un choix.
    Nous pouvons choisir de regarder ailleurs, mais nous ne pourrons jamais dire, une fois de plus, que nous ne savions pas.
    Pour les amateurs de cuisine végétarienne 😉 :

    http://auvertaveclili.fr

    https://vegan-pratique.fr/info_cuisine/les-bases-de-la-cuisine-vegetale/

    http://macuisinevegetalienne.blogspot.fr »>http://macuisinevegetalienne.blogspot.fr

    http://www.lesfoodies.com/marylineh/recette/burger-froid

    Laisser une réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *